2021

rapport annuel

Un mot d’Eric Windeler

Fondateur et directeur général, Jack.org

Eric 8987DC57-6CFA-4901-B305-94DEF4B11F37_1_105_c.png

À ceux et celles qui soutiennent Jack.org,

 

En 2010, avec le soutien de nos ami.e.s les plus proches, ma femme Sandra Hanington et moi-même avons lancé une initiative qui allait devenir l'organisation caritative nationale Jack.org. Nous voulions réorienter notre chagrin suite à la perte de notre fils Jack par suicide, et répondre au besoin des jeunes d’accéder au soutien et à l’éducation qu’ils.elles méritent en matière de santé mentale. Onze années plus tard, le contexte actuel démontre sans équivoque que ce besoin n’a jamais été aussi criant.

 

Se sentir coincé.e à la maison, ne pas pouvoir aller à l'école ou voir ses ami.es, être limité.e dans ses activités habituelles ne sont que quelques-uns des défis ayant exercé une pression sans précédent sur la santé mentale des jeunes, en particulier celle des jeunes qui éprouvaient déjà des difficultés. À Ottawa, 30% plus de jeunes ont recours aux services de traitement des dépendances et de thérapie. Une recherche de Colombie-Britannique a relevé que les deux tiers des jeunes de la province ont rapporté des sautes d’humeur, de l’anxiété ou des idées suicidaires, comparativement à un tiers avant la pandémie.

 

Nous avons aussi vécu de belles histoires. Nos donateurs.trices ont rapidement compris le besoin de soutenir la santé mentale des jeunes et ont intensifié leurs efforts. Leur remarquable générosité, qui s’est manifestée par des dons spontanés, par l’augmentation des dons mensuels et par la tenue de plus d’une centaine d’événements de financement autonome, a dépassé nos attentes les plus optimistes.

 

Grâce à leur aide, en cette période où de nombreux organismes se sont vus forcés de réduire leurs effectifs, nous étions outillé.e.s pour prendre un virage numériques afin d’étendre notre programmation et de rejoindre, éduquer, former et habiliter plus de jeunes que jamais à travers le pays.

 

Nous avons également élargi notre compréhension de la façon dont les personnes racisées, les nouveaux arrivants au Canada, les membres de la communauté LGBTQ2S+, ainsi que les jeunes membres d’autres communautés en quête d’équité vivent leur parcours semé d’embuches dans les soins en santé mentale. Ces jeunes sont plus à risque de vivre des difficultés avec leur santé mentale alors que leurs communautés sont généralement mal équipées pour leur venir en aide. Nous avons pris des mesures concrètes dans le cadre de notre engagement envers l’équité, la diversité et l’inclusion en amplifiant les voix de ces jeunes, en proposant une programmation inclusive, et en encourageant nos bénévoles plaider pour un soutien en santé mentale plus accessible et approprié à leurs identités.

 

Malgré cela, nous sommes bien conscients que la crise en santé mentale chez les jeunes continue d’exercer une pression constante. Plus d’une décennie après nos débuts, il nous reste tant de travail à faire! L’aventure a été longue, mais nous demeurons unis dans nos efforts pour aider les jeunes à démanteler les obstacles actuels et émergents à une santé mentale positive pour les jeunes de partout au Canada. Ce sont ces mêmes jeunes qui portent cette mission tous les jours pour la faire avancer, et qui sont les protagonistes de notre histoire.

 

À ceux et celles qui donnent et nous soutiennent: merci de reconnaître l’importance de la santé mentale des jeunes, d’appuyer nos jeunes leaders, de les aider à s’épanouir et de nous aider à leur conférer de l’autonomie et à amplifier leur voix.

 

Avec amour et gratitude,

 

Eric Windeler, M.S.C.

Fondateur et directeur exécutif, Jack.org

EricSignature white.png
 

2020-21

Le programme des représentants et représentantes du réseau permet à 13 jeunes leaders du Canada d’être les ambassadeurs leur région dans le cadre de leur contribution à Jack.org. Ils.elles travaillent en étroite collaboration avec le personnel pour s'assurer que les perspectives des jeunes sont prises en compte dans notre travail, tout en prêtant leur voix à la conception des programmes, et en parlant au nom de leurs pairs lors d'événements et dans les médias à travers le pays. Voici quelques-unes de leurs contributions:

Windsor, ON

Abby Lee Hallet

A partagé son expérience dans notre podcast dédié à l’image corporelle.

Abbey.gif
Read More

Toronto, ON

Aswani Siwakoti

A joué un rôle essentiel dans notre campagne de levée de fonds printanière, et a co-animé une discussion sur l'anxiété climatique dans le cadre de Bell Cause pour la cause.

Aswani.gif
Read More

Saskatoon, SK

Emily Sather

A dirigé le développement d’une initiative invitant les jeunes à partager leur vécu avec les choses dont ils ont dû faire le deuil en 2020, ainsi que les expériences et apprentissages positifs que l’année leur a apporté en dépit du contexte difficile.

Emily.gif
Read More

Surrey, BC

Jay Legaspi

A partagé son histoire dans notre série documentaire Champs libre, et est apparu dans la vidéo de promotion de l'initiative Get Smart(er).

Jay-4.gif
Read More

Fredericton, NB

Patrice Cammarano

A participé à une table ronde dans notre podcast sur la santé mentale des hommes, et a partagé son expérience avec les troubles alimentaires liés à l’orthorexie sur notre site Web.

Patrice.gif
Read More

Woodbridge, ON

Sadia Fazelyar

A co-animé notre tout premier Jack Talk national diffusé en direct avec Jonathan Andrews, qui a été présenté en partenariat avec Bell Cause pour la cause.

Sadia.gif
Read More

Edmonton, AB

Teresa Chen

A co-animé une discussion sur la culture, l'identité et la santé mentale avec Abbey Lee Hallett.

Teresa.gif
Read More

Montréal, QC

Alexandra Radu

A organisé l’édition virtuelle du marathon annuel de l'UdeM dédié à la santé mentale, recueillant 3 312 $, et a aidé à organiser l’événement régional MTL au Sommet en 2020.

Alexandra.gif
Read More

Halifax, NS

Clayton Murphy

A contribué aux initiatives du défi Fais de quoi, a travaillé fort pour faire ouvrir de nouvelles Sections Jacks dans les zones rurales de la Nouvelle-Écosse par le biais de la sensibilisation, et a aidé à organiser le Sommet Jack de l'Atlantique 2020.

Clayton.gif
Read More

Gatineau, QC

Ezechiel Nana

A interviewé l'administrateur en chef adjoint de la santé publique Howard Njoo en français pour l’initiative Fais de quoi, et a partagé l'histoire de son parcours en santé mentale dans notre série de documentaires Champs libre.

Ezechiel.gif
Read More

Whitehorse, YT

Paige Savard

A encadré le chapitre Jack de l'Université du Yukon et a aidé à développer et à faciliter le Sommet Jack du Nord.

Paige.gif
Read More

Summerside, PE

Rachel Adams

Played a key part in the organization and execution of the Atlantic Summit.

Rachel.gif
Read More

Iqaluit, NU

Sope Owoaje

A souligné le besoin d'un accès à Internet plus équitable à travers le Canada dans notre Rapport la Voix des jeunes 2020.

Sope.gif
Read More

Nos Représentant.e.s du réseau

 

Conseillers du réseau

Porter la voix des jeunes aux plus hautes sphères décisionnelles

Jessica_R0A7057.jpg
Dan_R0A7139.jpg

Depuis 2019, Jess Fazio et Dan Derkach agissent à titre de conseillers du réseau au sein de notre conseil d’administration, où ils représentent les intérêts de plus de 3 000 jeunes leaders de notre réseau. Jess et Dan ont assisté aux réunions du conseil d'administration, ont veillé à ce que la voix des jeunes soit au cœur des décisions et ont contribué à une plus grande transparence entre le conseil d'administration, nos représentants de réseau ainsi que les jeunes qu'ils.elles représentent.

 

Jess et Dan ont également contribué à définir le rôle et les responsabilités des futurs conseillers du réseau.

 

Voici quelques-uns de leurs accomplissements en 2020-21:

  • Ils ont recueilli des commentaires sur notre virage numérique auprès des représentants de réseau et des jeunes de notre réseau, et nous ont aidés à appliquer leurs conclusions à la planification des sommets Jack virtuels Jack en 2020-21.
     

  • Ils ont fourni des conseils sur la façon dont les documentaires, les balados et les autres récits publiés par Jack.org peuvent être régulièrement utilisés pour lancer des conversations sur divers sujets liés à la santé mentale, plutôt que d'être simplement utilisés comme du matériel marketing ponctuel.
     

  • Ils ont partagé les perspectives de nos représentants de réseau et de notre réseau de jeunes sur des enjeux importants tels que le racisme systémique, et prodigué d’importants conseils sur la façon dont Jack.org peut utiliser ses canaux de communication pour mieux aborder ces sujets.

 

Nous sommes très reconnaissants à Jess et Dan d'avoir piloté et façonné ce rôle au cours des deux dernières années. Nous avons hâte de travailler avec leurs successeurs: Sope Owoaje (d'Iqaluit, Nunavut) et Clayton Murphy (d'Halifax, N.-É.), au cours de la prochaine année fiscale.

 
IMG_2319.jpg

Progresser dans l’engagement envers

l’équité, la diversité et l’inclusion pour les jeunes

Après que les conversations se soient enfin ouvertes en 2020, nous avons commencé à réfléchir à la meilleure façon de poursuivre notre approche de l’équité, de la diversité et de l’inclusion. Au cours de la dernière année, notre objectif a été de créer une culture d’appartenance tout en faisant le maximum à l’interne comme à l’externe, ainsi que par tous les canaux disponibles.

 

Nous avons par ailleurs entrepris des démarches pour aborder les lacunes d’équité dans nos contenus et programmes. En août 2020, nous avons procédé à l’analyse de l’équité dans chaque programme, puis rédigé des recommandations en vue d’établir un plan d’action. En novembre 2020, nous avons mené une enquête sur la culture de notre organisme et interviewé tout notre personnel, et commencé à développer l’établissement de nos principes et de nos valeurs. Nous avons aussi offert une formation en équité à l’ensemble de notre personnel de mars à mai 2021. Au quotidien, nous avons continué à faire entendre la voix des groupes en quête d'équité, à offrir une programmation plus inclusive et à plaider pour un soutien en santé mentale plus accessible et culturellement approprié. Des innovations concrètes dans notre programmation sont en cours et seront déployées tout au long de la prochaine année fiscale.

 

Notre engagement pour l’équité linguistique vise à servir les jeunes et les intervenant.e.s francophones avec le même degré d’excellence dont bénéficient leurs homologues anglophones. Pour ce faire, nous avons augmenté le nombre de francophones au sein de notre personnel, incluant l’embauche de trois personnes au Québec, ainsi que notre offre de programmes bilingues, comme la Présentation Jack virtuelle. L'empathie pour les minorités linguistiques, l'équité linguistique et la sensibilité culturelle ont guidé nos efforts pour établir des relations solides et produire des impacts durables au sein des communautés francophones du Canada. Tout en continuant à progresser vers un véritable bilinguisme, nous nous efforçons également de créer un contenu original qui soit culturellement pertinent pour les diverses communautés francophones.

 

La suite? Nous continuons à nous tenir imputables de la continuité de nos apprentissages et de la création de programmes plus inclusifs et équitables. Nous entendons publier nos engagements en équité, diversité et inclusion au cours de la prochaine année fiscale afin d’être en mesure d’accroître la transparence dans notre travail sur l’équité et de nous en tenir responsables. Nous continuons de faire preuve d’humilité tout en étant bien au fait du travail qu’il nous reste à accomplir pour bâtir une communauté plus forte et plus inclusive – aujourd’hui et pour l’avenir.

 
 

Programmes

Grandir sous pression

Pour Jack.org et les jeunes du Canada, la pression de la pandémie s'est manifestée sous de nombreuses formes : de la nécessité de continuer à innover et à défendre les intérêts de nos pairs dans l'incertitude, à l'adaptation à des règles en constante évolution tout en gardant le cap qu’on s’est fixé.

 

Pour faire face à ces pressions, nous avons rapidement adapté nos trois programmes mondialement reconnus – Présentations Jack, Sections Jack et Sommets Jack. Nous avons également entendu nos activités virtuelles existantes, en nous assurant que notre communauté restait soudée et en poursuivant nos conversations sur l'équité au cours d’une période où la crise de la santé mentale faisait (enfin) couler beaucoup d’encre.

JackORG - AtlanticSummit - StooMetz-148.jpg

Programmes:
Les Présentations Jack

Le programme Présentations Jack autonomise les agent.e.s de changement qui souhaitent informer leurs pairs sur la santé mentale de façon sécuritaire.

 

Grâce au soutien de nos donateurs.trices, nous avons été en mesure de numériser rapidement la façon dont nos Présentations Jack seraient livrées au début de la pandémie. Nous avons piloté trois formats à travers le pays. Le format préenregistré est conçu pour être animé par un.e éducateur.trice dans une classe ou un groupe. Les personnes inscrites assistent à une Présentation Jack filmée par des professionnels, un guide de discussion, des activités d'animation et des quiz, ainsi que des conseils du personnel qualifié de Jack.org. L’autre format est une présentation en temps réelle livrée à l'aide d'un logiciel de vidéoconférence, et animée par deux conférenciers.ières formé.e.s pour ce type d’activité. Enfin, l'édition personnelle préenregistrée permet à ceux et celles qui le préfèrent de visionner la Présentation Jack pendant leur temps libre, et de réaliser les activités à leur propre rythme.

 

Dans le cadre de nos efforts pour plus d'équité linguistique, nous avons offert 28 Présentations Jack en français en Colombie-Britannique, en Ontario, à l'Île-du-Prince-Édouard et au Québec depuis novembre 2020. Nous allons également de l'avant avec une nouvelle programmation pour mieux soutenir les communautés autochtones, et avons mis à l'essai des versions plus courtes de nos Présentations Jack virtuelles, suivie par l’intervention d’un.e aîné.e. Jusqu'à présent, les réactions à ces projets pilotes ont été positives. Après avoir présenté un de ces projets pilotes à 36 Albertain.e.s, 100% des participant.e.s rapporté qu'il était important qu'un.e aîné.e soit présent.e.

Topo

 

752

présentations Jack virtuelles ont été gratuitement offertes à

 

26 966

participant.e.s à l’échelle du Canada.

 

104

Conférenciers.ières Jack ont été formé.e.s.

Impact

 

71% 

des membres de l’auditoire se sentent davantage en mesure de soutenir un.e ami.e sur le plan de la santé mentale.

 

73%

des membres de l’auditoire disent savoir où aller chercher de l’aide pour leur santé mentale en cas de besoin.

 
JackSummit-GroupShots-1.jpg

Programmes
Les Sections Jack

Pour les épauler dans cette année si difficile, notre personnel leur a fourni des ressources numériques, du coaching sur le militantisme en ligne, et du mentorat pour s’assurer que chacune des Sections Jack bénéficie du soutien dont elle a besoin. Par le biais de 22 rencontres virtuelles de Sections, nous avons créé un espace où les leaders des Sections de partout au Canada peuvent se rencontrer, partager des idées et échanger sur les défis rencontrés.

 

Nous avons aussi aidé des jeunes leaders de 10 Sections Jack post-secondaires à compléter l’Outil d’évaluation de campus (OÉC), ce qui leur a permis d’amorcer le dialogue avec des décideur.euse.s sur leur campus respectifs.

 

Le 5 mai 2021, nous avons tenu une Journée d’action collective pour les Sections Jack afin de les aider à se sentir davantage intégrées au réseau national. Les activités qui étaient suggérées aux Sections comprenaient la confection et la distribution d’ensembles de bien-être, la rédaction de lettres aux décideur.euse.s locaux.les, et même la mise sur pied d’un programme de jumelage de correspondant.e.s à l’ancienne! Ces initiatives ont permis de créer un momentum au sein des Sections partout au pays, et ont donné aux leaders l’occasion de partager des idées et de s’encourager mutuellement.

 

Nous sommes si reconnaissants envers chaque leader de Section, qui ont fait preuve d’une force immense dans l’adversité engendrée par les circonstances considérablement difficiles de cette année. Nous souhaitons aussi exprimer notre gratitude à nos donateur.trice.s, qui ont soutenu les Sections Jack et les jeunes militant.e.s qui s’y impliquent.

Topo

 

195

Sections Jack actives soutenues.

 

1 920

jeunes leaders soutenu.e.s dans l’organisation d’événements.

 

2 468

initiatives en santé mentale qui ont mené à

 

+ de 79 000

engagements significatifs à l’échelle du Canada.

Impact

 

Après avoir participé à un programme de Section:

 

92% 

des leaders de Section se disent à l’aise avec l’idée d’amorcer une conversation à propos de la santé mentale avec une personne qu’ielles connaissent à l’école (avant leur participation: 71%).

93%

des leaders de Section se sentent en confiance d’identifier les obstacles à la santé mentale dans leur communauté (avant leur participation: 81%).

84%

des leaders de Section se sentent en confiance d’agir pour aborder ces obstacles dans leur communauté (avant leur participation: 65%).

 
JackORG - AtlanticSummit - StooMetz-144.jpg

Programmes:
Les Sommets Jack

Les Sommets Jack rassemblent les jeunes agent.e.s de changement aux niveaux local, régional et national pour leur donner l’occasion de s’autonomiser mutuellement et d’apprendre les un.e.s des autres. Cette année, nous avons tenu 21 Sommets sécuritaires, agréables et motivants.

 

Sommets Jack Virtuels Locaux

Cette année, nous avons aidé des jeunes à organiser la tenue de 14 Sommets Jack virtuels locaux dans des communautés de la Colombie-Britannique, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador. Ces Sommets se sont concentrés sur les besoins qui étaient particuliers à chacune des communautés où ils avaient lieu, tout en facilitant les discussions sur des sujets plus universels comme la prévention du burnout numérique et les utilisations positives des médias sociaux.

Sommets Jack Virtuels Régionaux

Six Sommets Jack virtuels régionaux sont venus motiver les jeunes en Colombie-Britannique, aux Territoires du Nord-Ouest, dans les Prairies, en Ontario, dans la région de l’Atlantique et dans le Canada francophone[MS1] . Les participant.e.s ont exploré de vastes sujets à portée régionale et nationale, tels que la diversité en santé mentale, les revendications sur les médias sociaux, prendre soin de soi, les ressources culturellement pertinentes et les soins continus.

 

« SOUDÉ.E.S » – un Sommet Jack virtuel national

Main dans la main avec nos 13 représentant.e.s du réseau, nous avons organisé SOUDÉ.E.S, le Sommet Jack virtuel national, du 17 au 21 mars. Le thème qu’ielles nous ont proposé tapait directement dans le mille! Malgré la pression de la pandémie, notre réseau demeure soudé dans le but commun de faire de la santé mentale des jeunes une priorité nationale urgente.

 

Le Sommet, qui s’ouvrait sur des performances musicales extraordinaires, a donné lieu à de belles rencontres de délégué.e.s dans le cadre d’ateliers, à des discussions de panels et à des séances de collaboration pour identifier avec précision les priorités régionales et nationales en matière de santé mentale. Les séances du Sommet ont plongé dans l’intersection entre la santé mentale et les enjeux de justice sociale, dans les problèmes socio-économiques et dans le manque de connexion humaine et communautaire que ressentent les jeunes.

 

Les délégué.e.s ont aussi eu l’opportunité de présenter leurs priorités en santé mentale des jeunes à des allié.e.s et décideur.euse.s adultes comme l’Honorable Patty Hadju, ministre fédérale de la Santé. Parmi les conférencier.ère.s et panelistes se trouvaient notamment le défenseur du contrôle des armes à feu chez les jeunes David Hogg, la spécialiste en thérapie culturellement pertinente en santé mentale Dre Saira Sabzaali, et la fan de Jack.org Selena Gomez, qui a fait une apparition surprise d’importance!

Topo

14

Sommets virtuels locaux ont été tenus avec

 

1 287 

délégué.e.s.

 

sommets virtuels régionaux et thématiques ont été tenus avec

 

200

délégué.e.s. des territoires du Nord, de la région de l’Atlantique, des Prairies, des basses-terres continentales de la Colombie-Britannique, et de la jeunesse francophone de l’Ontario, du Québec et du Nouveau-Brunswick.

 

1

sommet virtuel national a été tenu avec 141 délégué.e.s de l’ensemble des provinces et territoires.

Impact

 

Après avoir participé au Sommet national de Jack de 2021:

 

98%

des délégué.e.s se sentent en confiance pour aborder les besoins en santé mentale dans leur communauté (une augmentation de 26% par rapport à avant le sommet).

Copy of DSC_9164.jpg

Programmes:
Être là

Être là est un programme innovant dont le mandat est d’aider les jeunes à se sentir suffisamment en confiance pour soutenir leurs pairs qui pourraient éprouver des difficultés avec leur santé mentale. Il était d’une importance capitale que la plateforme Be There soit en place dès le début de la pandémie, et elle a continué de résonner chez les jeunes tout au long de cette année tumultueuse.

 

Grâce à nos supporteurs, nous avons été en mesure de continuer à étoffer ÊtreLà.org par l’ajout de trois nouvelles vidéos qui montrent l’impact significatif et universel des 5 Règles d’or dans tout un éventail d’expériences vécues.

 

Pour élargir la renommée d’Être là auprès des jeunes, nous avons mené avec succès Level Up, une campagne de sensibilisation lancée sur toutes les plateformes de médias sociaux et les autres médias numériques. Cette campagne comportait la collaboration des TikTokers de renom comme Jack Innanen, qui invitait les jeunes à découvrir la ressource et à apprendre les 5 Règles d’or à respecter quand on soutient quelqu’un.

 

Travailler ensemble pour rejoindre plus de jeunes

 

Nous avons eu le grand bonheur de collaborer avec des partenaires de la sphère de la santé mentale pour promouvoir Êtrelà.org à titre de ressource essentielle pour les jeunes. Grâce à notre campagne #BeKindBeThere sur les médias sociaux, avec nos amis de la Born This Way Foundation, de Lady Gaga, nous avons pu présenter Être là à encore davantage de jeunes de partout Amérique du Nord.

Nous avons par ailleurs travaillé en collaboration avec les Camps de la Fondation Tim Hortons pour offrir des ateliers Être là en français et anglais, et adaptés pour le personnel des Camps au printemps 2021. Grâce à ce partenariat, nos conférencier.ère.s qualifié.e.s ont pu partager d’importantes connaissances en santé mentale avec au-delà de 5 000 campeur.euse.s déjà engagé.e.s dans un rigoureux modèle d’apprentissage basé sur la force et spécialement adapté aux besoins particuliers des jeunes que desservent les Camps Tim. Désormais, ce sont 5 000 nouvelles personnes qui savent comment reconnaître les individus dont la santé mentale bat peut-être de l’aile, qui sont en mesure de définir leur rôle auprès de ces individus, et qui possèdent les outils pour les diriger vers les ressources dont ielles ont besoin.

 

Enfin, nous avons pu célébrer le progrès accompli en éducation et dans les sports grâce à la collaboration de la School Mental Health Ontario et à HeadCheck. School Mental Health Ontario a intégré du matériel Être là dans ses plans de cours de Student Mental Health in Action. HeadCheck, une organisation qui s’affaire à prévenir les blessures à la tête de ses clients et à soutenir le rétablissement des athlètes, a ajouté Être là à la liste de ressources qu’elle recommande à sa clientèle.

Topo

Depuis juillet 2020,

 

+ de 96 000

Nouveaux.elles usager.ère.s uniques ont visité Be There, dont

 

70 702 

ont visité Être là, la version française du site.

Impact

 

Des personnes interrogées sur leur expérience avec Être là…

 

81%

disent avoir plus confiance en leur capacité à soutenir les autres

82%

recommanderaient Être là à un.e ami.e

header1_ext.png

Programmes:
Rapport la Voix des Jeunes

​​Le rapport la Voix des Jeunes de 2020 offre une direction aux gens qui administrent et qui dictent les politiques des établissements post-secondaires, ainsi qu’à d’autres adultes allié.e.s qui font leur part pour améliorer le système en santé mentale des jeunes au Canada.

 

Contributeur.trice.s


Nous avons parlé aux gens de notre réseau pour comprendre leurs expériences et perceptions en ce qui concerne la santé mentale au Canada. Dans l’ensemble des provinces et territoires, 1 107 jeunes ont participé à une série de sondages, d’entrevues et d’autres outils d’évaluation bien coordonnés.

 

Leurs plus grands défis:

 

  • Stress académique
    94% des répondant.e.s post-secondaires ont affirmé que le stress académique crée des défis de santé mentale pour ielles et pour leurs pairs. 

     

  • Incertitude à propos des services virtuels en santé mentale
    Les jeunes reconnaissent le besoin d’améliorer les soins virtuels en santé mentale, mais sont perplexes quant à leur efficacité dans leur propre traitement. Lorsqu’ielles ont été sondé.e.s en mai 2020, seulement 37% des répondant.e.s ont rapporté utiliser ces services pendant la pandémie.

     

  • Difficulté à trouver ce qui leur convient
    Parmi les répondant.e.s, 61% croient que peu de ressources sont proposées pour soutenir les gens de leur communauté qui éprouvent des difficultés avec leur santé mentale, et 65% croient qu’il y a un manque dans la disponibilité de ressources culturellement appropriées.

 
framed YVR.png

Leurs recommandations
 

  1. Encourager l’utilisation de pratiques d’enseignement soutenant le bien-être des étudiants:
    Mental health breaks, flexible grading dialogue and other solutions highlighted in the report can go a long way to helping student mental health.

     

  2. Aider les jeunes à accéder aux services de santé mentale en ligne et à les parcourir:
    Impliquer des jeunes dans le développement des services, communiquer des informations claires à propos des services et se tourner vers des services numériques comme éléments d’un ensemble d’options, tout en considérant l’iniquité des accès à Internet.

     

  3. Accroître la disponibilité des services culturellement appropriés en santé mentale:
    Améliorer l’accès à un éventail plus vaste de ressources culturellement appropriées, intégrer des voix diverses dans le développement et la prise de décisions quant aux ressources, considérer un investissement dans des agent.e.s communautaires en santé mentale comme premiers répondants plutôt que de faire appel aux agent.e.s de police.

Levée de fonds

 
Jack Ride DT shots 2017 4 (2) Peloton.jpg

Levée de fonds:
Jack Ride

À titre de plus grand événement cycliste pour la santé mentale chez les jeunes, la Jack Ride a rassemblé une communauté de cyclistes passionnés et amassé des millions de dollars pour les importants programmes de Jack.org dans tout le pays depuis 2010. Et bien que nous ayons été contraints de tenir cette année encore un événement qui soit entièrement virtuel, l’édition de 2021 s’est révélée être la Jack Ride qui a connu le plus de succès jusqu’à présent.

 

Avec l’expérience de la Jack Ride de 2020 derrière la cravate, nous avons pu profiter du format virtuel pour étendre nos régions de participation au-delà des frontières de l’Ontario et inviter les participant.e.s à se joindre à nous de multiples façons, par exemple avec la course, la randonnée et le patin. Nous avons aussi amélioré l’accessibilité de l’événement en proposant la nouvelle option aux participant.e.s et aux donateur.trice.s de commanditer un.e jeune participant.e pour accroître le taux de participation chez les jeunes. Résultat: 18% des participant.e.s de la Jack Ride de cette année étaient des jeunes.

 

Ultimement, 1 585 participant.e.s, dont 900 participaient pour la première fois, se sont joint.e.s à nous dans 191 villes, 7 provinces canadiennes et 4 pays. Cela représente une augmentation de participation de 45%, une augmentation de 33% du nombre d’équipes, une augmentation de 91% du nombre de dons, et une augmentation de 58% de la somme amassée en comparaison avec l’événement de l’année 2020.

 

Nous avions comme objectif d’amasser 1 000 000 $, mais nos participant.e.s et leurs supporteurs nous ont permis d’amasser 2 083 553 $, du jamais-vu dans l’histoire de l’événement. En mai 2021 uniquement, les donateur.trice.s et les participant.e.s ont amassé 1 121 818 $. Notre communauté de la Jack Ride a relevé le défi encore mieux que jamais auparavant, et grâce à ce soutien, nous avons pu doubler notre objectif et diriger ces fonds additionnels vers l’élargissement de nos programmes numériques, à une période où les jeunes en avaient le plus besoin.

129

équipes

 

1 585

participant.e.s

 

89,4%

des répondant.e.s disent avoir puisé dans la cause leur motivation à participer

 

9,25/10

cote moyenne d’appréciation de l’expérience des participant.e.s

 

13 527

dons et

2 083 553 $

amassés, dont 100% vont directement au soutien de jeunes leaders de nos différents programmes

 
ride 20180526(2) (794)a.jpg

Levée de fonds:
Collecte de fonds communautaire

Le succès de nos principaux événements de collecte de fonds, tels que le défi cycliste Jack Ride, n'aurait pas été possible sans l'aide de personnes débrouillardes et inspirantes qui ne sont jamais mieux servies que par elles-mêmes lorsqu’il s’agit de lever des fonds.

 

Le 1er janvier 2021, Ali Soheil a lancé sa collecte de fonds 90 Days of Hope, au cours de laquelle il a traversé l'hiver à vélo tous les jours pendant 90 jours pour la santé mentale des jeunes. Par des températures glaciales, de la neige, de la pluie et du soleil, il a finalement récolté de l'espoir et près de 23 000 $ pour Jack.org.

Nos incroyables alliés comme Ali ne manquent jamais de nous inspirer par leur passion pour la santé mentale des jeunes. De juillet 2020 à juin 2021, 117 collectes de fonds individuels ont amassé plus de 300 000 $.

Nous ne pouvons souligner à quel point leur engagement envers la cause, ainsi que leurs événements créatifs de sensibilisation et de collecte de fonds, sont importants pour nous. C'est grâce à ce soutien que Jack.org a pu continuer à adapter et à développer ses programmes au cours d'une année de changement et d'incertitude constants.

 
 

Des interactions porteuses

2020 virtual programs-6.png

Des interactions porteuses:
Communauté

Cette année, il était plus important que jamais de rester en contact par l’entremise de notre communauté en ligne. Cette connexion a propulsé notre mouvement pour la santé mentale des jeunes en dépit du contexte, et a facilité le partage de ressources, d'informations et d’expériences vécues tout en gardant le contact.

 

Cette année, nous avons également accru nos interactions avec notre réseau de jeunes leaders afin de prendre le pouls de leurs opinions sur le contenu, et la pertinence des informations et ressources que nous partagions. Nous avons également fait nos premiers pas sur TikTok, plateforme incontournable pour rejoindre plus de jeunes.

 

Nos contenus organiques et publicitaires sur les médias sociaux ont été affichés plus de 37 millions de fois et déclenché plus de 588 000 interactions à travers le monde. 7 386 nouvelles personnes se sont abonnées à nos comptes, ajoutant à la myriade d’opportunités de sensibilisation à la santé mentale des jeunes, et de faire évoluer cette conversation de façon responsable au sein du public.

 

Grâce à votre soutien, les projets ne manquent pas pour renforcer, étendre et approfondir cette relation avec notre communauté numérique.

 
JackSummit-GroupShots-1.jpg

Des interactions porteuses:
Support

Faciliter le soutien par les pairs avec des ressources dynamiques

Dès les premiers jours de la pandémie, notre mission était claire. Ce dont notre réseau avait le plus besoin était qu’on leur suggère des façons concrètes de soutenir et éduquer leurs pairs en matière de santé mentale dans un contexte tumultueux et incertain.

 

Alors que passer sa vie en ligne devenait la norme dans beaucoup de ménages, nous savions qu'il était essentiel de continuer à fournir à tous les jeunes des ressources numériques et accessibles. Nous avons créé six nouvelles pages web regroupant des ressources pour aider les jeunes à obtenir le soutien dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, et ce quelles que soient leurs circonstances et leurs expériences.

 

Nous avons collaboré avec le gouvernement de l'Alberta et Jeunesse, J'écoute pour lancer le Carrefour de ressources sur la santé mentale pour les jeunes de l'Alberta, qui propose des ressources conçues pour les jeunes et aborde des sujets tels que la manière de favoriser une bonne santé mentale et d'être présent pour soi-même et pour les autres.

 

À l’occasion du lancement de notre série Jack Originals, nous avons publié une liste de ressources sur la santé mentale des hommes à l'intention de ceux et celles qui cherchent à soutenir les hommes de leur entourage.

Dans le sillage de la mort tragique de George Floyd, des mouvements #BlackLivesMatter et #StopAsianHate, et de la découverte des restes de milliers d'enfants autochtones sur les sites d'anciens pensionnats à travers le pays, nous avons réagi. Nous avons choisi de prêter notre plateforme à d'incroyables organisations communautaires travaillant dans le domaine de la santé mentale et de partager des ressources pour soutenir ces communautés. Nous avons créé nos pages de ressources de lutte contre le racisme, pour la santé mentale des Asiatiques et pour la santé mentale des Autochtones.

 
Ezechiel Image.jpg

Des interactions porteuses:
Récits

Changer les mœurs, une histoire à la fois

 

À l'automne 2020, nous avons recueilli les thèmes qui étaient les plus importants pour notre réseau de jeunes, et qui demeurent sous-représentés dans les médias. S'en est suivi le développement d'une plateforme de contenu multidisciplinaire appelée Jack Originals. Jack Originals met l’emphase sur les récits de jeunes dont les expériences vécues avec la santé mentale sont à la fois universelles et profondément personnelles.

 

Nous avons développé Champs libres, une série de documentaires qui aborde les problèmes de santé mentale sous-représentés et stigmatisés, les obstacles culturels et systémiques auxquels les jeunes sont confrontés lorsqu'ils cherchent à améliorer leur santé mentale, et les opportunités de faire changer les choses pour leur génération. Depuis octobre 2020, nous avons couvert la santé mentale des hommes, l'image corporelle et les troubles de l'alimentation par le biais de contenus audio, vidéo et écrits. Nous avons également produit un documentaire mettant en vedette Chelsea Cuffaro, membre du réseau, pour marquer le mois de sensibilisation au trouble de la personnalité limite en mai, Jay Legaspi, représentant.e de réseau pour marquer le mois de la Fierté.

La recherche rigoureuse et la collaboration ont été nos principes directeurs dans l’élaboration de ces contenus.

+ de 11 000

interactions numériques

 

+ de 2 100

personnes ont enregistré les contenus sur Instagram

 

+ de 206 000

personnes rejointes

Screen Shot 2021-10-12 at 2.42.35 PM.png
 

2020-21
États financiers

Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé, nous étions perplexes sur la façon dont elle affecterait notre collecte de fonds et avons misé sur la prudence pour fixer nos objectifs de revenus. C’était mal connaître l’extraordinaire implication de nos donateurs.trices, qui ont vraiment compris la nécessité de soutenir la santé mentale des jeunes, surtout pendant cette période. À titre d'exemple, les participant.e.s de la Jack Ride 2021 nous ont aidé à recueillir près de 2,1 millions de dollars, largement au-dessus du record de 1,3 million de dollars établi l’année précédente. Avec 1 585 cyclistes et plus de 13 500 dons, cet événement a été incroyable. Nous en sommes très reconnaissants.

 

Évoluer sous pression

 

Après avoir reçu un tel soutien, nous avons immédiatement commencé à investir ce surplus de revenus dans les domaines où les besoins étaient les plus criants. Alors que de nombreuses organisations étaient contraintes de réduire leurs effectifs, le soutien financier de notre communauté nous a permis d'embaucher 15 personnes brillantes et passionnées à travers le Canada. Aujourd'hui, notre équipe compte 64 personnes et soutient plus de 3 000 jeunes qui participent bénévolement aux programmes de Jack.org dans chaque province et territoire. Notre approche d'éducation à la santé mentale par les pairs est basée sur des preuves solides et nous constatons son impact tous les jours. Nous continuerons à investir les fonds amassés pour atteindre plus de jeunes et renforcer l'impact de nos programmes là où ça compte.

 
 

Grandissons ensemble

La santé mentale des jeunes est sur tous les écrans, mais il reste beaucoup de travail à faire et nous avons besoin de votre soutien. Voici comment vous joindre à l’effort:

Nos donateurs

Partenaires émérites

RBC_FutureLaunch_R_rgb_PE.png
1. Transformational Partners_2.png

Partenaire Principal – Jack Ride

2. Lead Jack Ride Sponsor.png

Chef de file régional – Être là Ontario

3. Lead Ontario Be There Sponsor.jpg

Chef de file régional – Les Présentations Jack Ontario

4. Lead Ontario Jack Talks Partner.png

Membre fondateur – Les Sections Jack

5. Lead Jack Chapters Partner.jpg

Chefs de file

Membres affiliés

Jack.org est financé par le Fonds pour l’appui communautaire d’urgence du gouvernement du Canada, la Fondation communautaire de la Nouvelle-Écosse, Toronto Foundation, Edmonton Community Foundation et Community Foundation of Mississauga.

Commanditaires